Difference between pages "Package:NVIDIA Linux Display Drivers" and "Install/fr/Portage"

(Difference between pages)
 
 
Line 1: Line 1:
{{Ebuild
+
=== Introduction à Portage ===
|Summary=NVIDIA accelerated graphics driver
+
|CatPkg=x11-drivers/nvidia-drivers
+
|Maintainer=Ricardo Bastos
+
|Repository=Funtoo Overlay
+
|Overlay=Funtoo
+
}}
+
== Introduction ==
+
NVidia have proprietary graphics drivers for Linux under binary blob. The alternative open source driver is nouveau.
+
  
== Preparing to Install ==
+
Le système Portage assume la gestion des paquets. Sa principale commande se nomme <code>emerge</code>.  Elle remplit plusieurs fonctions dont la construction et l'installation des paquets à partir de sa source. Ce faisant, elle s'assure de l'installation de toutes les dépendances d'un paquet. Pour installer un paquet, vous lancez la commande ainsi:
=== Hardware compatibility and driver versions ===
+
Currently there are five meta versions of nVidia Linux drivers each of which supports a specific group of GPUs. To check the type of driver that is related to your video card, check the link on this page of the official nVidia:
+
  
[http://www.nvidia.com/object/IO_32667.html www.nvidia.com/object/IO_32667.html]
+
<console>
 +
(chroot) # ##i##emerge packagename
 +
</console>
  
If you have identified as your driver version 337.25, for example, you need the mask(s) driver(s) latest(s) to which you want to install.
+
Quand vous installez un paquet en spécifiant son nom sur la ligne de commande, Portage l'enregistre dans le fichier <code>/var/lib/portage/world</code>.  En agissant ainsi, vous vous assurez que le paquet fait partie de votre système et qu'il sera mis à jour subséquemment. Tous les paquets se trouvant dans l'ensemble <code>world</code> seront mis à jour le cas échéant quand vous mettez à jour tout le système:
  
 
<console>
 
<console>
###i## echo “>x11-drivers/nvidia-drivers-340” >> /etc/portage/package.mask
+
(chroot) # ##i##emerge --sync
 +
(chroot) # ##i##emerge -auDN @world
 
</console>
 
</console>
  
=== The required kernel options ===
+
Ceci constitue la façon «officielle» de mettre à jour Funtoo Linux. Ci-haut, nous avons mis l'arbre Portage local à jour en le synchronisant avec celui du miroir et nous lançons ensuite la commande <code>emerge</code> afin qu'elle accomplisse la mise à jour des paquets de l'ensemble <code>world</code>. Les options demandent à <code>emerge</code> de:
  
{{kernelop|desc=
+
* '''<code>a</code>''' - nous afficher la liste de tout ce qui sera mis à jour tout en nous laissant le choix de procéder ou non ('''ask''');
[*] Enable loadable module support
+
* '''<code>u</code>''' - mettre à jour les paquets s'il y a lieu mais sans les installer à nouveau quand ils le sont déjà;
}}
+
* '''<code>D</code>''' - effectuer une mise à jour en profondeur en considérant l'arbre des dépendances des paquets
{{kernelop|desc=
+
* '''<code>N</code>''' - mettre à jour les paquets dont les paramètres USE ont changé.
[*] MTRR (Memory Type Range Register) support
+
}}
+
To we made a successful compilation of the legacy nVidia driver, we set before the removal of the native framebuffer drivers into the kernel in order to avoid conflicts for x86 and AMD64 processors, in this case.
+
{{kernelop|desc=
+
Device Drivers >
+
  Graphics support >  
+
    <*> Support for frame buffer devices >
+
      <> nVidia Framebuffer Support
+
      <> nVidia Riva support
+
}}
+
  
{{fancytip| An alternative is to [[uvesafb|uvesafb]] framebuffer, which can be installed in parallel with nvidia-drivers }}
+
On peut aussi à l'occasion inclure la mise à jour de toutes les dépendances par l'ajout de l'argument <code>--with-bdeps=y</code> à la ligne de commande. Si on souhaite cette forme de mise à jour à chaque fois que nous mettons à jour <code>world</code>, il suffit d'ajouter l'option au fichier <code>/etc/portage/make.conf</code>:
  
==== Installation ====
+
{{file|name=/etc/portage/make.conf|body=
 +
# Maximum de compilations incluant dependances
  
Upgrade and/or configure VIDEO_CARDS variable "nvidia" in /etc/make.conf. This will serve to while you are installing the Server X, the correct version of nvidia-drivers to be provided for you.
+
EMERGE_DEFAULT_OPTS="--jobs 5 --load-average 5 --with-bdeps y"}}
  
{{fancynote| Installing to the driver with the option in gtk use flags will make it installed the media-video/nvidia-settings which is a graphical tool for monitoring and various settings for your video card}}
+
Il arrive parfois des situations où nous ne voulons pas ajouter un paquet à l'ensemble <code>world</code> lors de son installation:
  
==== Emerging the package ====
+
* Nous voulons l'installer temporairement;
 +
* Il s'agit simplement d'une dépendance d'un autre paquet;
 +
* Nous ne voulons pas que le paquet soit automatiquement mis à jour en même temps que le système.
 +
 
 +
On installera alors le paquet de cette manière:
  
 
<console>
 
<console>
###i## emerge x11-drivers/nvidia-drives
+
(chroot) # ##i##emerge --oneshot packagename
 
</console>
 
</console>
  
When the installation is complete run '''modprobe''' nvidia module to read kernel memory.
+
{{Note|'''--oneshot''' peut s'abréger '''-1'''. C'est le chiffre '''un'''. Il y a un wiki sur la commande [[Emerge|emerge]].}}
  
<console>
+
==== Mise à jour du système ====
###i## lsmod | grep nvidia
+
</console>
+
If an update before remove the old module
+
<console>
+
###i## rmmod nvidia
+
###i## modprobe nvidia
+
</console>
+
  
==== Testing your Video Card ====
+
Profitons de l'occasion pour mettre à jour tout le système. D'autant plus que cela s'avère une très bonne idée que de le faire avant le premier démarrage de Funtoo Linux.
  
To test your video card run the glxinfo program, which is part of the mesa-progs package. This will check if direct rendering is enabled.
 
 
<console>
 
<console>
$ ##i##glxinfo | grep direct
+
(chroot) # ##i##emerge --sync
 +
(chroot) # ##i##emerge --ask --update --deep --newuse @world
 
</console>
 
</console>
  
== Configuring ==
+
{{Important|Soyez attentif aux messages émis à la fin de la mise à jour. Suivez à la lettre les instructions données. C'est particulièrement vrais si <code>perl</code> ou <code>python</code> est mis à jour.}}
 
+
==== Loading at boot ====
+
 
+
To automate the loading of the module when you boot your system, add '''nvidia''' in /etc/conf.d/modules.
+
 
+
==== Integration with X Server ====
+
 
+
When your X server is installed, the existing logo /etc/X11/xorg.conf you can run the nvidia-xconfig which will set in xorg.conf to identify the video card among other possible configurations.
+
 
+
{{file|name=/etc/X11/xorg.conf|body=
+
Section "Device"
+
    Identifier    "nvidia"
+
    Driver        "nvidia"
+
    VendorName    "NVIDIA Corporation"
+
    BoardName      "[Nome] [Modelo]"
+
EndSection
+
}}
+
 
+
==== Enabling support nVidia ====
+
Include the use flag in '''nvidia''' /etc/portage/make.conf so due to applications that make use of this advantage may withdraw.
+
 
+
==== Enabling OpenGL / OpenCL ====
+
As a requirement, make sure that the Xorg server is not in use during this change. To enable OpenGL and OpenCL.
+
 
+
<console>
+
###i## eselect opengl set nvidia
+
###i## eselect opencl set nvidia
+
</console>
+
  
[[Category:Video Cards]]
+
[[Category: Installation Guide Parts]]
[[Category:First Steps]]
+
{{EbuildFooter}}
+

Revision as of 20:34, January 1, 2015

Introduction à Portage

Le système Portage assume la gestion des paquets. Sa principale commande se nomme emerge. Elle remplit plusieurs fonctions dont la construction et l'installation des paquets à partir de sa source. Ce faisant, elle s'assure de l'installation de toutes les dépendances d'un paquet. Pour installer un paquet, vous lancez la commande ainsi:

(chroot) # emerge packagename

Quand vous installez un paquet en spécifiant son nom sur la ligne de commande, Portage l'enregistre dans le fichier /var/lib/portage/world. En agissant ainsi, vous vous assurez que le paquet fait partie de votre système et qu'il sera mis à jour subséquemment. Tous les paquets se trouvant dans l'ensemble world seront mis à jour le cas échéant quand vous mettez à jour tout le système:

(chroot) # emerge --sync
(chroot) # emerge -auDN @world

Ceci constitue la façon «officielle» de mettre à jour Funtoo Linux. Ci-haut, nous avons mis l'arbre Portage local à jour en le synchronisant avec celui du miroir et nous lançons ensuite la commande emerge afin qu'elle accomplisse la mise à jour des paquets de l'ensemble world. Les options demandent à emerge de:

  • a - nous afficher la liste de tout ce qui sera mis à jour tout en nous laissant le choix de procéder ou non (ask);
  • u - mettre à jour les paquets s'il y a lieu mais sans les installer à nouveau quand ils le sont déjà;
  • D - effectuer une mise à jour en profondeur en considérant l'arbre des dépendances des paquets
  • N - mettre à jour les paquets dont les paramètres USE ont changé.

On peut aussi à l'occasion inclure la mise à jour de toutes les dépendances par l'ajout de l'argument --with-bdeps=y à la ligne de commande. Si on souhaite cette forme de mise à jour à chaque fois que nous mettons à jour world, il suffit d'ajouter l'option au fichier /etc/portage/make.conf:

/etc/portage/make.conf
# Maximum de compilations incluant dependances

EMERGE_DEFAULT_OPTS="--jobs 5 --load-average 5 --with-bdeps y"

Il arrive parfois des situations où nous ne voulons pas ajouter un paquet à l'ensemble world lors de son installation:

  • Nous voulons l'installer temporairement;
  • Il s'agit simplement d'une dépendance d'un autre paquet;
  • Nous ne voulons pas que le paquet soit automatiquement mis à jour en même temps que le système.

On installera alors le paquet de cette manière:

(chroot) # emerge --oneshot packagename
Note

--oneshot peut s'abréger -1. C'est le chiffre un. Il y a un wiki sur la commande emerge.

Mise à jour du système

Profitons de l'occasion pour mettre à jour tout le système. D'autant plus que cela s'avère une très bonne idée que de le faire avant le premier démarrage de Funtoo Linux.

(chroot) # emerge --sync
(chroot) # emerge --ask --update --deep --newuse @world
Important

Soyez attentif aux messages émis à la fin de la mise à jour. Suivez à la lettre les instructions données. C'est particulièrement vrais si perl ou python est mis à jour.